La Photosynthèse

Les arbres, les plantes, comment poussent-ils ?

 

L’usine végétale

Les plantes vertes utilisent l’eau du sol, l’énergie solaire et le gaz carbonique (CO2) de l’air pour fabriquer des glucides (sucres). Cette transformation des corps composés, sous l’effet de l’énergie solaire, s’appelle la photosynthèse. Elle a lieu au niveau des feuilles, dans les chloroplastes, qui contiennent la chlorophylle. Les glucides forment des réserves énergétiques, de nouvelles cellules et des composés secondaires : lipides, essences et hétérosides.

La cellule végétale, comme toute cellule vivante, respire. Elle absorbe de l’oxygène (O2) et rejette du gaz carbonique (CO2). Pendant la journée, ces échanges gazeux sont masqués par ceux de la photosynthèse. Il résulte de ces mouvements une forte émission d’O2 pendant la journée et u, léger dégagement de CO2 pendant la nuit.

Par un autre procédé, les plantes vertes utilisent des sels minéraux et des nitrates, qu’elles absorbent par la racine, pour synthétiser des protides et des alcaloïdes.


Une expérience que vous pouvez faire chez vous permettra de montrer que les plantes vertes produisent du O2 à la lumière alors que, comme tous les êtres vivants, elles le consomment à l’obscurité.
Dans une pièce sombre, placez une plante verte cultivée en pot dans une cloche hermétique avec une bougie allumée.
Éclairez la cloche par une lampe


On remarquera que la bougie continue à se consumer tant que la plante est éclairée.

Si on éteint la lampe, la plante est mise en obscurité, la bougie s’éteint :

Conclusion : l’oxygène nécessaire à la combustion est produit par la plante verte éclairée. Par contre, à l’obscurité, la plante respire et produit plutôt du CO2, donc la plante transforme le CO2 à l’aide de la lumière en substances organiques + O2