L'Aigremonie eupatoire
Agrimonia eupatoria L.

 

On sait que l'Aigremoine était connue des hommes préhistoriques car on a retrouvé de petites réserves de graines dans des sites préhistoriques. Les Grecs et les Romains l'ont utilisée comme plante médicinale et ophtalmologique, son nom d'Aigremoine, dérivé de argena signifie "taie de l'oeil". Elle n'a jamais cessé d'être employée en médecine avec plus ou moins de bonheur. Le tanin que renferment ses tissus lui donne une saveur amère et un effet astringent.
C'est une plante faiblement odorante, elle croit dans les pelouses et les prés surtout calcaires, en Europe tempérée et dans les régions voisines. Elle ne pousse pas en montagne. Vous la reconnaîtrez à ses tiges rougeâtres et velues et à ses épis de fleurs jaunes riches en pollen (mais dépourvues de nectar), à ses calices hérissés, à ses grandes feuilles grisâtres dessous, pourvues de stipules embrassantes.
En automne, ses fruits pourvus de crochets se prendront dans le pelage de votre chien ou s'accrocheront à vos vêtements de laine : c'est ainsi que la plante assure la dispersion de ses graines.