La Callune fausse Bruyère
Calluna vulgaris

       
 

 

 

 

 

 

 

 

La Callune fausse Bruyère est le type même de la plante caractéristique d'une formation végétale : la lande. Calcifuge, elle ne supporte que les sols siliceux et acides, et prend un développement remarquable en association avec les vraies Bruyères telles que la

Bruyère cendrée ou la Bruyère des marais. Alors que celles-ci ont une corolle rose ou rouge en forme d'oeuf et un calice vert, la Callune s'en différencie par son calice en grelot de couleur rose cachant la corolle minuscule. Si la Callune est mélangée aux Bruyères sur la façade atlantique, elle reste seule plus à l'est, dans les landes d'Allemagne et de Pologne ; elle atteint l'Oural et , au sud, l'Afrique du Nord.
La lande à Callunes a une belle floraison, mais un aspect monotone. Les feuilles, coriaces et sclérifiées, pourrissent mal et donnent un humus acide, impropre à la recolonisation par les arbres. Résultant du défrichement de la forêt de chênes, la lande a donné naissance à une civilisation où la Brande était utilisée pour la confection de toits, des litières pour les animaux, des matelas, des balais (Callune vient du grec kalluno, "nettoyer"). Le terreau des landes à Callunes constitue la terre de Bruyère, très employée en horticulture pour alléger les sols.