La Cardere
Dipsacus sylvestris

                       

La cardère sauvage souvent appelée Chardon, est une plante de haute taille qui fréquente les lieux incultes, les terrains vagues, la lisière et les coupes de bois humides, surtout sur sol calcaire, En hiver, on peut voir encore ses hautes tiges sèches dressées, terminées par des capitules hérissés. On la trouve dans toute l'Europe, sauf dans le nord et dans les montagnes, dans certaines régions d'Asie et tout autour du bassin méditerranéen.
Le nom de Dipscus vient du grec dipsaô, "j'ai soif". En effet, le joli nom populaire du Cabaret des oiseaux a été donné à la plante à cause de ses feuilles disposées par paires le long de la tige et qui, soudées par leur base, forment des réservoirs d'eau de pluie où viennent s'abreuver les oiseaux, surtout les chardonnerets. Le nom de Cardère, ou de chardon à foulon, fait allusion à l'usage ancien de cette espèce, et surtout d'une espèce voisine D.sativus(L.) Honck., utilisée pour carder les tissus de laine. Tandis que les bractées de la forme sauvage sont molles, celles de la forme cultivée sont crochues et élastiques.
La racine de la Cardère est médicinale.
On tire de ses capitules une teinture bleu indigo qui présente l'inconvénient de partir au lavage.