La Menthe des champs
Mentha arvensis

        
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut trouver à la Menthe des champs une odeur désagréable, surtout quand on froisse les feuilles. Bien que toutes les Menthes contiennent dans leurs feuilles et leurs tiges des substances balsamiques, dont une huile essentielle caractéristique, elles possèdent chacune une fragrance personnelle.
La Menthe des champs est, après la Menthe aquatique, la plus répandue des sept principales  espèces indigènes que l'on trouve en Europe occidentale. Ces plantes s'hybridant beaucoup entre elles, il en existe de nombreuses formes et sous-espèces.

Ainsi que la Menthe verticillée, plus robuste et mieux parfumée que la Menthe des champs, est-elle le résultat de son croisement avec la Menthe aquatique. Poussant à l'état sauvage sur les terres sableuse et humides des champs, prés, fossés, la Menthe des champs est parfois cultivée, à l'instar d'autres espèces, en Europe et en Extrême-Orient. On en extrait en effet, après traitement, le menthol, employé pour calmer la toux et les névralgies.