L'orchis de mai
Dactylorhiza majalis

 
Reproduction interdite sans autorisation

L'orchis de mai.

Les orchidacées forment la famille la plus riche en espèces de par le monde, elles sont souvent représentées dans les régions chaudes. Nos régions d'Europe n'en sont, toutefois pas dépourvues. Dans certaines régions où elles étaient, jadis, nombreuses, elles sont devenues rares, c'est pourquoi toute cette famille est désormais sévèrement protégée.
La cueillette et l'arrachage ont fait baisser les populations de ces plantes car ces plantes ont parfois besoin d'une décennie pour passer de l'état de graine à celui de plante fleurie, tout en exigeant la présence de certains champignons pour pouvoir vivre et grandir en symbiose.
Les bulbes et racines étaient recherchés jadis pour élaborer des aphrodisiaques (et autres remèdes plus innocents), ce qui a valu à la plante ce nom qui vient du grec (orchis = testicule).

On trouve cette orchis de mai à juillet. Les 5 - 6 feuilles caulinaires sont tachées de brun foncé, c'est une variété moyennement répandue sur les sols siliceux et sur la prairies humides. C'est une espèce qui supporte les fumures moyenne des terres cultivées. L'éperon de la fleur ne contient pas de nectar mais offre un tissu conjonctif riche en sucre et consommable. Le pollen ne poudre pas les insectes visiteurs mais se colle en deux petits sacs sur certains d'entre eux comme les abeilles à miel.