L'Origan
Origanum vulgare

   

Le gracieux Origan est répandu sur sol calcaire, dans les pelouses sèches et les friches anciennes en Europe et en Asie tempérée. Il demeure en fleur tout l'été sur les coteaux secs et ensoleillés, et même plus haut, dans les montagnes, où il grimpe parfois jusqu'à 2.000 mètres d'altitude.
Son nom lui vient du mot grec oros, "montagne", et ganos, "éclat" : cet éclat a peut-être été un peu exagéré par Linné, les inflorescences étant d'une couleur rougeâtre ou rose peu éclatante. C'est une plante parfumée et riche en nectar.
Il ne faut pas confondre l'Origan ave la Marjolaine, qui n'existe sous nos climats que cultivée. C'est cette dernière qui donne à nos pizzas et à certains vinaigres leur arôme bien particulier. L'Origan est moins condimentaire que la Marjolaine, mais sa richesse en huiles essentielles le rend très médicinal. Il est surtout tonique, antispasmodique et antiseptique.
Dans certaines campagnes, on fume des feuilles d'Origan séchées en guise de tabac et, en Scandinavie, on en fit une infusion (le thé rouge). Avec ses sommités fleuries, il est possible de teindre la laine en rouge sombre.