Le Séneçon Jacobée
Senecio Jacobaea

             
 

Le Séneçon Jacobée tire son nom populaire d'Herbe de Saint Jacques du fait qu'il est toujours fleuri pour le 25 juillet, fête de saint Jacques le Majeur, et qu'il signale aux paysans le début des moissons. C'est une haute plante vivace, vigoureuse, qui parsème de ses capitules jaune d'or les bords des chemins et des routes, les friches, les champs, les vignes et les pâturages, depuis le littoral jusqu'à 1.500 mètres d'altitude. Très prolifique, le Séneçon Jacobée s'installe aussi sur les pelouses, dans les jardins où il est considéré comme une mauvaise herbe. Ses fruits mûrs forment une boule soyeuse qui rappelle un peu une tête à cheveux blancs (Senecio vient du latin senex "vieillard"). Ils sont dispersés par le vent.
Médicinal, comme le Séneçon commun, et connu depuis l'antiquité, le Jacobée présente la propriété d'améliorer considérablement la circulation veineuse. Il est emménagogue. Dans les campagnes, on applique toute la plante cuite dans du lait ou de l'eau sur les furoncles et les abcès pour les aider à mûrir. Cependant, le Séneçon Jacobée contient des substances toxiques : il convient donc, si l'on tient à l'utiliser, de le faire avec prudence.