La Tanaisie commune
Tanacetum vulgare

       
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vigoureuse et odoriférante, la Tanaisie forme des touffes à capitules d'or du plus bel effet. Sans doute originaire de Sibérie et du Caucase, elle se serait introduite en Europe en suivant les hordes des envahisseurs barbares. Il est de fait qu'on la trouve aujourd'hui au bord des routes, des voies ferrées, et sur les berges des cours d'eau où elle se répand à la fois par ses graines et par ses souches envahissantes.
Longtemps appréciée pour ses vertus aromatiques, elle assaisonnaient couramment les mets. On utilisait ses feuilles à l'égal des fines herbes pour faire les omelettes.

Les pâtissiers s'en servaient pour remplacer les épices rares et coûteuses qu'étaient la noix de muscade ou la cannelle. Sa forte senteur aromatique passait pour assainir l'air et chasser mouches, mites et puces. On en pendait des bouquets dans les maisons et les armoires. Bonne plante médicinale, on boit encore des infusions de ses capitules pour faciliter la digestion. Jadis, dit-on, c'était un bon moyen pour s'assurer une vie éternelle, d'où le nom de Tanacetum, sans doute dérivé du grec signifiant "immortalité", en raison aussi de la longue floraison de la plante.