Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 

 


La Bergeronnette des ruisseaux
Motacilla cinere

 

Cette bergeronnette est de la même taille que la bergeronnette grise, avec le dessous jaune soufre, elle a le dos gris cendré et une très longue queue, plus grande que celle de la bergeronnette printanière, de plus son habitat est très différent.
Le mâle en été a une gorge noire mais est semblable à la femelle en hiver qui a elle une gorge blanche toute l'année.

Les juvéniles sont brun-gris au dessus, avec la poitrine jaune brunâtre. Le duvet est marron doré. Elle balance souvent sa longue queue comme toutes les bergeronnettes.

Elles donnent de la voix par des cris durs et métalliques « tsitt tsitt » ou « tsé-tsétsétsé » et « sisît ».

Elle niche au bord de ruisseaux à courant rapide, aux embouchures d’étangs, moulins à eau et toujours à proximité de l’eau.

La saison des nids s’étale d’avril à juillet avec 2 couvées par an, le nid est construit généralement dans une cavité, trou de mur, etc…, et est fait de brins, radicelles et morceaux de feuilles le tout garni de poils. La couvée est composée de 4 à 6 œufs jaunâtres, finement voilés et pointillés de brun roux.

Les deux parents couvent pendant 12 à 14 jours et nourrissent les petits pendant 12 à 13 jours.

Leur nourriture se compose essentiellement d’insectes.

 

 


Reproduction interdite sans autorisation © Robert Hendrick

Cliquez sur les photos pour les agrandir


Reproduction interdite sans autorisation © René Dumoulin