Cliquez sur les photos pour les agrandir

 


Le chardonneret élégant

 

 
 

Plus petit que le moineau. Caractérisé par la tête rouge, noire et blanche, une large bande alaire jaune or et le croupion blanc. Les jeunes ont une tête brun uni, dos et dessous tacheté, bande alaire jaune visible, le duvet est gris. Il donne de la vois par un cri d’appel le plus souvent en vol : « tiglitt », son chant est rapide mêlé de nombreux cris d’appel. Ils nichent fréquemment dans les terrains découverts avec arbres, jardins et vergers ; en hiver, ils se déplacent en troupe sur terre en friche et bords de chemins semés de chardons et bardanes. La saison des nids est en mai jusqu’en juillet avec 2 couvées par an. Ils construisent leur nid en haut des arbres aux extrémités des branches ; une forme d’écuelle à parois épaisses formée avec des tiges minces, des brins d’herbe, racines, mousse et lichens. La couvée se compose de 5 à 6 œufs blanchâtres à fines taches rouges, la femelle couve seule pendant 12 à 13 jours, les deux parents nourrissent les petits pendant environ 14 jours. Ils se nourrissent de graines notamment de chardons et d’insectes.

 


Reproduction interdite sans autorisation © Jules Fouarge


Reproduction interdite sans autorisation © Jules Fouarge

Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 

Merci à Aurélien, Alain, Jules et Robert pour ces magnifiques photos.