Les Grives

 

La Grive musicienne
Turdus philomelos

La Grive litorne
Turdus pilaris

La Grive draine
Turdus viscivorus

La Grive mauvis
Turdus iliacus



Caractéristiques principales :
Envergure : 23 cm
Dessus brun
Ventre blanc moucheté
Poitrine jaune-brun
La grive musicienne se distingue de la grive mauvis à ses couvertures sous-alaires jaunes.

Des éclats de coquilles d'escargot autour d'une grande pierre et un martèlement régulier trahissent souvent la présence de la grive musicienne. Le chant distinctif de cet oiseau dure 5 minutes ou plus; il est constitué d'une somptueuse succession de strophes musicales sonores, dont certaines sont répétées plusieurs fois.
Dans le sud, la saison de reproduction débute dès mars; dans le nord, elle commence en mai ou juin. La grive musicienne souffre parfois énormément des rigueurs de l'hiver. C'est un oiseau migrateur partiel : certains s'en vont vers le sud, tandis que d'autres hivernent chez nous.
Elle niche dans toute la Belgique.

Caractéristiques principales :
Envergure : 25 cm
Dos marron, tête grise
Dessous clair et tacheté
En vol la queue noire contraste avec le croupion blanc

L'hiver on observe régulièrement dans nos contrées de grandes nuées de grives litornes. Elles s'abattent sur les prairies où elles se mêlent aux grives mauvis et aux pluviers dorés pour picorer graines, araignées et mille-pattes, et sur les aubépines dont elles adorent les baies. On peut assister parfois à de sévères bagarres durant la recherche de nourriture.

La saison de reproduction compte 2 nichées de 5 à 6 oeufs, c'est un nicheur depuis 1955 dans l'est de la Belgique, rare mais en augmentation.
Elle hiverne seulement dans le reste du pays.

 



Caractéristiques principales :
Envergure : 27 cm
Dessus gris taupe
Dessous des ailes blanc
Grandes taches sur la poitrine

On entend la grive dès le mois de janvier. Elle chante de préférence perchée sur les plus hauts rameaux d'un arbre. Nombreuses chez nous, elle s'est surtout rapprochée, ces dernières années, des habitats humains. Il n'est pas rare que la femelle commence à construire son nid en février. Elle y pond généralement 3 à 5 oeufs dont la couleur varie du beige au vert clair et sont mouchetés de brun. Elle couve seule mais le mâle l'aide à nourrir les petits. Lorsque la femelle a une seconde couvée, le mâle achève l'élevage de la première.

Celle ci est présente toute l'année et niche chez nous.



 

Caractéristiques principales :
Envergure : 21 cm
Dos brun, sourcil blanc
Taches rouges aux aisselles
Couvertures sous-alaires rouges

En automne, les grives mauvis quittent leurs territoires de reproduction nordiques et un grand nombre d'entre elles survolent nos contrées la nuit surtout mais aussi en journée.
Par temps clair, on entend parfois à intervalles réguliers un faible "tsiii" grésillant. C'est avec ce cri que les grives mauvis restent en contact. Certaines s'arrêtent chez nous pour hiverner, tandis que d'autres poursuivent leur route vers le sud. elles se nourrissent de baies et d'invertébrés. Leur saison de reproduction commence en mai dans le sud et en juillet dans le nord. Les oeufs éclosent après 15 jours et les jeunes volent après 2 semaines.
Vous ne la verrez pas en été, elle retourne en Scandinavie pour nicher.