Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 

 


L'Ouette d'Egypte
Alopochen aegyptiacus
 

 

L’Ouette d’Egypte vit normalement dans la vallée du Nil et en Afrique, au sud du Sahara. C’est un oiseau introduit avec succès en Angleterre et aux Pays-Bas, il s’est ensuite répandu dans toute l’Europe de l’Ouest. Elle est devenue très fréquente en Belgique.
C’est un assez grand oiseau d’une envergure de 130 à 170 cm pour un poids de 1500 à 2200 grammes.
La tête, le cou, la poitrine et l'abdomen sont gris chamoisé. Une ligne brune part du bec et entoure l'oeil en une large bande brun foncé. Une autre ligne brune forme un fin collier au bas du cou et vers la nuque.
L'abdomen porte une tache foncée dont la taille est variable. Les couvertures sous-caudales sont couleur cannelle. Les parties supérieures sont en général brun foncé. Les ailes ont les couvertures supérieures blanches, avec une fine ligne noire en travers.
Le juvénile n'a pas les marques brunes autour des yeux ni sur la poitrine. Le blanc sur le dessus des
ailes est terne. Le bec et les pattes sont jaune-gris, les yeux sont bruns.
Les nouveaux-nés sont couleur crème, avec des marques dorsales brun foncé, et du blanc derrière le bec
qui continue en ligne fine jusqu'au-dessus et derrière les yeux. Le bec et les pattes sont gris foncé.
L'Ouette d'Egypte présente deux phases de coloration, l'une où le dos est brun-gris, et l'autre où il présente une couleur brun-roux.
Les Ouettes se disputent souvent leurs territoires en émettant des cris ressemblant à des bavardages tandis que la femelle émet un caquètement guttural «honk-haah-haah-haah». Elle est sédentaire et s’envole le soir vers les aires de nourrissage où elle va brouter la végétation mais elle peut aussi barboter à la surface des lacs et en immergeant parfois la tête.
La saison des nids a lieu au printemps, elle construit son nid sur le sol à l’abri de la végétation parfois en hauteur aussi sur un arbre. Il est fait de racines, feuilles, herbes, et tapissé de duvet. La couvée se compose de 5 à 10 œufs de couleur crème, la femelle assure seule l’incubation qui dure de 28 à 30 jours, ensuite les petits sont élevés par les deux parents. Si le nid est en hauteur, les petits doivent trouver le courage de sauter dans le vide, ils sont encouragés par les parents qui les appellent d’en bas.
Elles se nourrissent d’herbes, de semences, de feuilles, de tiges de plantes et de légumes et à l’occasion de sauterelles et de vers de terre.

 


Reproduction interdite sans autorisation © Jean-Marie Poncelet

Cliquez sur les photos pour les agrandir


Reproduction interdite sans autorisation © Robert Hendrick