Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 


La Perdrix grise
Perdrix perdrix

 
 

La Perdrix grise est un gallinacé ramassé à courte queue et aux ailes arrondies. Le mâle à un « fer à cheval » brun sur son ventre gris, la femelle n’a que de petites taches à cet endroit. Le duvet est roux à taches noires, le dessus est jaune clair.

Son vol est bruyant alternant les battements d’ailes vibrés et les glissés, le dessous des ailes paraît jaune.

Ses cris sont perçants « kirrick » et errepp », en s’envolant « ripriprip »

Elle niche en basse et moyenne altitude sur les terres cultivées avec champ de blé, trèfles et raves.

La saison des nids s’étend de mai à juin, le nid est un simple creux dans le sol légèrement tapissé d’herbes et caché sous les buissons. La couvée se compose généralement de 10 à 18 œufs gris vert uni, l’incubation est assurée par la femelle pendant 24 à 25 jours. Les petits sont conduits par les deux parents, formant des compagnies jusqu’à la fin de l’hiver suivant.
Elles se nourrissent de graines et de parties végétales vertes, en été aussi de beaucoup d’insectes et de vers. C’est un oiseau sédentaire.

La chasse à la Perdrix est malheureusement autorisée, ses effectifs ne sont pourtant en augmentation, loin de là.

 


Reproduction interdite sans autorisation © Michel Lamarche

Cliquez sur les photos pour les agrandir


Reproduction interdite sans autorisation © Clément Caiveau