Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 


Le Pipit des arbres
Anthus trivialis
 

 

A peine de la taille d'un Moineau domestique, le Pipit des arbres a un dos brun-vert à rayures noirâtres, la poitrine est légèrement jaunâtre, il a des sourcils blancs et les flancs, les côtés du cou et la poitrine intensément rayés.
La femelle et le mâle sont identiques.

Les juvéniles ont des rayures sur le dos beaucoup plus visibles, le duvet est gris foncé.

Il donne de la voix avec un cri d'appel qui ressemble à un "zip" ou "psi" mais le chant est sonore et mélodieux, il entame ce chant à l'envol par un "tsitsitsivissvissviss" suivi d'un long trille et terminé lors de la descente en vol glissé, ailes et queue étalées, par des "tsia tsia tsia tsia" élevés.

Il est souvent perché en haut des arbres, il vole brièvement en décrivant un angle aigu pour se rendre sur l'arbre voisin.

Ils nichent au bord des forêts, dans les clairières, les prairies et landes avec arbres isolés.

La saison des nids s'étend de mai à juillet avec une seule couvée par an. Le nid est à même le sol, caché sous les herbes ou les buissons et il est fait de brins et de mousse.

La couvée se compose de 5 oeufs très variables, généralement gris-blanc finement tachés de brun. Seule la femelle couve pendant 12 à 13 jours et les deux parents nourrissent les petits pendant environ 12 jours.

Ils se nourrissent d'insectes et c'est évidemment un oiseau migrateur, il nous quitte en septembre et nous revient en avril mai.

 


Reproduction interdite sans autorisation © Jules Fouarge

Cliquez sur les photos pour les agrandir


Reproduction interdite sans autorisation © Jules Fouarge