Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 

 


Le Pouillot véloce
Phylloscopus collybita
 

 

A peu près de la taille d'une mésange bleue, le Pouillot véloce est svelte à dessus gris-vert terne, le dessous est du même ton un peu plus clair, les pattes sont sombres.  Le sourcil est jaunâtre et peu visible. Le mâle, la femelle et les juvéniles sont identiques.

On le distingue de son cousin le Pouillot fitis grâce à la couleur de ses pattes et surtout par son chant très différent, son cri est un "touit" doux et sifflé tandis que son chant est facilement reconnaissable "tchiff tchaff" répété plusieurs fois saccadés et irréguliers.

Il niche fréquemment dans les sous-bois des forêts et en montagne jusqu'à la limite des forêts.

La saison des nids s'étend d'avril à juillet avec 1 à 2 couvées par an, le nid se trouve sur le sol ou juste au-dessus dans les couches d'herbes denses ou de buissons. Le nid est en forme de four à pain fait de pailles, de brins et mousse secs garni de plumes.

La couvée se compose de 5 à 6 oeufs blancs pointillés de brun, l'incubation dure de 14 à 15 jours et est assurée par la femelle le plus souvent, elle nourrit seule les petits pendant 12 à 14 jours.

Il se nourrit d'insectes, c'est un migrateur, il quitte nos régions en septembre-novembre et revient chez nous fin mars début avril.

 

 


Reproduction interdite sans autorisation © Jean-Marie Poncelet

Cliquez sur les photos pour les agrandir


Reproduction interdite sans autorisation © Christophe Bouhon