Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 

 


La sitelle torchepot

 
 

De la taille du Moineau, reconnaissable à sa grande tête à bec droit en forme d'alêne et une queue courte. Le dessus du corps est gris-bleu, le dessous jaune ocre.

Le mâle, la femelle et les juvéniles sont identiques. Leur duvet est gris foncé.

Ils émettent un cri d'appel bref et énergique "sit" et un cri d'alarme "tvet tvèt", leur chant est un sifflement fort et pur "tuit tuit tuit", souvent condensé en un "tututututu" rapide. Ce sont de véritables acrobates, ils montent et descendent, souvent en glissant, le long des arbres, sans se servir de leur queue. Ils peuvent aussi descendre le long d’un tronc la tête en bas.

Ils nichent fréquemment dans les forêts, parcs, jardins et allées avec vieux arbres feuillus. La saison des nids s’étend d’avril à juin avec une couvée par an. On trouve leur nid dans les trous d'arbres, nichoirs, fentes de murs, il est composé d’un amas léger d'écorces, feuilles mortes et fibres, l'ouverture est régulièrement bouchée avec de la terre argileuse, laissant juste le passage nécessaire aux oiseaux. La couvée se compose de 6 à 8 œufs blancs à taches rousses. L’incubation dure de 13 à 17 jours, assurée par la femelle mais les deux parents nourrissent les petits environ 24 jours. Leur nourriture : insectes et graines oléagineuses, parfois baies. Oiseaux sédentaires. Fréquentent les mangeoires en hiver.

 


Reproduction interdite sans autorisation
© Aurélien Audevard

Cliquez sur les photos pour les agrandir


Reproduction interdite sans autorisation
© Jean-Marie Poncelet

 

Merci à Aurélien, Jean-Marie, Nicolas, Didier, Alain et Cédric  pour ces magnifiques photos.