Le chevreuil
Capreolus capreolus

Le chevreuil (Capreolus capreolus), animal à ne pas confondre avec le cerf de Virginie, aussi appelé chevreuil au Québec, est un cervidé européen et asiatique pouvant atteindre 60 à 90 cm de haut et 95 à 140 cm de long. Il a des bois plutôt courts et un corps rougeâtre à face grise. Il est très rapide et gracieux, et vit dans les hautes terres ou les montagnes.
Dans le mythe gallois Cad Goddeu, Arawn vole un chevreuil blanc appartenant à Annwn, symbole du voyage de l'âme vers la mort.

Appellations

Le mâle est appelé brocard ; la femelle, chevrette ; le jeune avant 6 mois, faon ; le jeune entre 6 mois et 1 an, chevrillard.

Répartition et habitat

Le territoire du chevreuil comprend le Nord de l'Eurasie sauf la toundra et le Nord de la taïga. Dans le sud, il atteint l'Asie Mineure, le Caucase, le nord du Proche-Orient et le Turkestan. À l'est, ce territoire comprend le Tibet, la Chine et la Corée. En Belgique, il est présent partout, Ardenne, Famenne, Condroz et Lorraine. La densité est très variable selon le milieu. Elle peut atteindre 20 à 30 têtes pour 100 ha.

Il vit dans des milieux variés : bois, forêts de feuillus ou de conifères, bosquets à végétation herbacée variée ou clairières. Les taillis sous futaie avec espaces dégagés lui sont favorables. On le trouve aussi dans des champs et des prairies ainsi que dans des parcs. Le chevreuil « de plaine » s’est adapté à vivre dans les terres cultivées. En montagne, on le trouve jusqu' à la limite des arbres. Il est sédentaire. Ses mœurs sont surtout crépusculaires mais il est aussi visible aussi en plein jour. Il peut vivre en solitaire, par couple ou en groupes familiaux (hardes) composés d'une ou plusieurs chevrettes et de leurs petits. En général, les troupes de 10 à 15 têtes se forment seulement en automne et en hiver. En dehors du rut, les brocards sont solitaires. Excellent coureur et sauteur, le chevreuil nage aussi très bien. En présence d'un danger, les faons sont souvent « abandonnés » provisoirement par les femelles. Plus âgés, dans la fuite, ils suivent leur mère.

Au printemps, le chevreuil de forêt consomme les feuilles de nombreux arbres feuillus (chêne, charme, érable, cornouiller...), beaucoup de graminées, et quelques dicotylédones. En hiver, il consomme le lierre sur les troncs, les ronces, la callune. Il peut aussi se nourrir de glands, de faines, et consommer certaines cultures (luzerne). Friands de sel, les chevreuils fréquentent les blocs de sel dès leur mise en place.

Comportement

Le chevreuil est discret, donc difficile à observer, d'autant plus qu'il est surtout forestier. Son dénombrement exact est ainsi délicat à réaliser. L'animal est grégaire, et les chevreuils peuvent se rassembler en milieu ouvert en hiver.
Le chevreuil adulte est sédentaire en forêt, sur un territoire de 30 à 60 hectares qu'il conserve durant toute sa vie. Les mâles ont un comportement territorial de février à août. Ils marquent par frottis et grattis (régalis) leur territoire. Le chevreuil est gêné s'il est dérangé de façon répétitive.
Son cri est une sorte d'aboiement de chien. Il peut vivre jusqu'à 15 ans.

Ecouter le chevreuil : fichier MP3

Reproduction

En période de rut, les mâles ont un comportement territorial spécifique: ils frottent leur bois contre des arbres, déposent la sécrétion odorante de leurs glandes frontales et grattent la terre. Avant l'accouplement, le mâle qui suit une femelle emprunte souvent un itinéraire circulaire ou ayant la forme d'un 8 appelé « rond de sorcière ».

Le rut a lieu en juillet et août. Après la fécondation, l'embryon ne se fixe par « gestation différée » qu'au bout de 4 mois à fin décembre-début janvier. La gestation directe dure 5 mois soit 41 semaines (soit 9 mois 1/2 ou 280 jours). Un rut secondaire a lieu entre octobre et décembre. Ce rut secondaire est appelé à tort « faux rut ». À cette occasion, un petit nombre de femelles sont fécondées de cette manière. Dans ce cas, la gestation est directe et les faons naissent en mai-juin. La portée comprend de 1 à 3 petits mais plus généralement 2. L’allaitement dure de 2 à 3 mois. Le jeune s’émancipe à la fin de la 1ère année de vie. La maturité sexuelle survient au cours de la seconde année de vie.

 

Quelques photos
cliquez pour agrandir

Retour au Mont Sainte Marie

 


au menu