Le Sapin de Douglas
Pseudotsuga menziesii

Originaire d'Amérique du Nord (De la Californie jusqu'au Canada), il a été introduit en Europe dès 1827 et en Belgique dès 1842. Ce douglas est un arbre à croissance rapide d'où son importante utilisation dans les reboisements. Il possède par ailleurs de bonnes qualités technologiques (transformation du bois pour la charpente, la construction extérieure car il est imputrescible à cœur).

Acceptant des conditions de climat plutôt froides et arrosées, il a été beaucoup utilisé en Europe comme par exemple en Grande-Bretagne, dans l’Ardenne belge ou dans le Morvan et le Massif central en France.

L'arbre adulte atteint une taille moyenne comprise entre 50 et 80 mètres pour un diamètre de 2 mètres dans ses régions d'origine, et entre 40 et 55 m en Europe. Le sapin pousse rapidement et peut vivre entre 400 et 500 ans. Il affectionne les terrains humides et légers mais n'apprécie pas les terrains boueux ou secs.

Les cônes apparaissent en avril-mai. L'arbre est monoïque.

Les cônes sont mûrs en octobre de la même année. Ils pendent et mesurent environ 8 cm. Leur particularité réside dans la présence de bractées trifides (c'est-à-dire à trois pointes) saillantes, appliquées sur les écailles du cône.

Le Douglas ne craint pas le feu, se régénérant après un incendie de forêt et survivant grâce à son écorce épaisse.