L' Epicéa commun
ou Sapin de Norvège
Picea abies

L’épicéa commun est indigène dans toute l’Europe à l’exception des îles Britanniques et de l’Espagne, bien qu’on l’appelle aussi sapin de Norvège, c’est dans les montagnes d’Europe centrale que l’on trouve les plus beaux spécimens.

Longtemps arbre de Noël de prédilection, il est aujourd’hui fort heureusement secondé dans cette tâche par de nombreuses autres espèces. Cultivé dans de bonnes conditions, il peut faire un bel arbre d’ornement mais cela est vrai avec presque tous les conifères.

Son bois blanc de qualité est utilisé dans le bâtiment. Largement cultivé comme arbre forestier, il est cependant sensible à la sécheresse et redoute les attaques de pucerons, qui viennent sucer la sève dans les aiguilles.

Dans les cas graves, les aiguilles meurent. Si l’attaque est moins forte, les aiguilles sont maculées de bandes transversales jaune pâle.

Si l’épicéa a pris une place importante dans nos forêt c’est grâce à son bon rendement, il pousse très vite et est donc à plus ou moins court terme une source de revenu appréciable, malheureusement il acidifie la terre et la végétation a du mal à repousser après la coupe d’une parcelle.