Le Frêne
Fraxinus excelsior

Le frêne élevé ou frêne commun (Fraxinus excelsior) est un grand arbre commun des forêts d'Europe à bois clair dur et élastique de la famille des Oléacées.

Grand arbre, jusqu'à 40 m et 1 m de diamètre, à tronc droit à écorce lisse et grisâtre, se crevassant avec l'âge. Feuilles opposées, composées pennées portant 7 à 15 folioles dentées, couleur vert foncé. (Il existe une variété 'Monophylla' à feuilles entières ou, parfois, à 3 folioles seulement). Bourgeons terminaux assez gros, de forme pyramidale, glabres, d'un noir velouté. Fleurs nues (sans enveloppes), insignifiantes, de couleur tirant sur le rouge, elles comportent seulement deux étamines ou un stigmate bifide. Inflorescence en panicule. Sexes séparés généralement (plante dioïque) mais on trouve des individus hermaphrodites. Floraison en avril-mai dans l'hémisphère nord. Fruits : samares aplaties, indéhiscentes, munies d'une aile membraneuse allongée. Bois : assez dur, tenace, élastique, couleur blanc nacré, sans aubier distinct.
Essence de lumière, à croissance rapide. Très résistant au froid, mais craint les gelées tardives qui peuvent tuer le bourgeon terminal.

En forêt se trouve en mélange, spécialement avec le chêne pédonculé. Préfère les terrains frais, en fond de vallées. Il existe des forêts en peuplement pur, notamment en Belgique dans le Condroz.

La pollinisation est anémophile (par le vent). La production de pollen abondante peut-être une cause d'allergie.

Son bois est recherché pour certains usages en raison de sa résistance à la flexion et aux chocs : manches d'outils, outils en bois (râteaux), cannes et bâtons (de hockey notamment), charronnage, carrosserie... les meilleurs exemplaires fournissent un bois de déroulage utilisé en placage. À défaut, c'est un excellent bois de chauffage. Le feuillage peut servir à la nourriture des animaux de ferme.

Arbre d'alignement. Le frêne est aussi un arbre d'ornement, avec de nombreuses variétés, à feuillage panaché, à rameaux jaunes, à port pleureur ou fastigié, naine...

Le frêne est très utilisé comme essence de reboisement à utiliser dans les meilleurs sols, riches, profonds et frais, les fonds de vallon notamment; il prospère bien en peuplement mélangé, en compagnie du merisier, de l'érable sycomore ou de l'érable plane.