Cliquez pour
agrandir

 


Nismes - 11 Km.
15 juillet 2007

Nismes est une section de la commune belge de Viroinval située sur la Calestienne en Région wallonne dans la province de Namur. C'était une commune à part entière jusqu'à la fusion des communes de 1977.
Situé à quelques 115 kilomètres de Bruxelles, Nismes nous ouvre ses portes touristiques, culturelles et verdoyantes vers une façade de la province de Namur, un peu à l'écart, certes, mais d'une beauté et d'une richesse naturelle incomparables. Avides d'escapades en forêt, vous découvrirez de nombreuses promenades balisées (37 recensées pour un total de 300 kms environs) dont les cartes peuvent être obtenues à la maison du Tourisme, en face de l'église. Un petit train touristique emportera les plus curieux d'entre vous pour un circuit d'une heure au travers les différentes régions de l'entité.

Balises

   et ensuite 

Nous sommes devant l’église de Nismes et nous traversons le pont qui enjambe l’Eau Noire puis nous prenons à gauche vers le château qui abrite maintenant la maison communale et une école. Passons derrière ce château et montons dans le parc pour arriver à l’étang, nous suivons les balises rouge et blanc. Nous arrivons à un cimetière et nous continuons tout droit. Un peu plus loin, nous sortons du parc du château et nous allons tout droit en nous dirigeant vers une haute cheminée d’usine, nous sommes maintenant sur un chemin en dur entre deux haies qui nous empêchent de voir le massif calcaire sur notre gauche. Nous laissons un chemin de terre sur notre droite et nous allons tout droit, nous sommes maintenant sur un chemin empierré. Nous longeons la voie ferrée de la ligne de Mariembourg, petite ligne à voie unique parcourue encore par des trains venus d’un autre temps. Sur notre droite un immense champ de céréales comme nous en verrons beaucoup en Fagne. Au bout de ce chemin herbeux nous entrons dans un bois, une balise nous invite à aller à gauche vers la voie ferrée que nous traversons prudemment. Nous sommes maintenant au bord du Viroin que nous allons longer pendant un bon bout de temps. L’Eau Noire qui passe en plein milieu de Nismes et l’Eau Blanche plus au nord se jettent toutes deux dans le Viroin pour se diriger vers Vierves. Nous sommes sur un petit sentier très étroit, dans ce sous-bois, nous observons un petit grimpereau des bois. Nous arrivons à un T, nous allons à droite en quittant à regret le Viroin et nous abordons notre première côte de la journée. C’est une cote assez raide mais heureusement pas très longue, nous profitons de la fraicheur du sous-bois par cette chaude et lourde journée de juillet. Nous continuons un bon moment sans changer de direction jusqu’au Y que nous prenons à gauche pour arriver ensuite à un carrefour, c’est à cet endroit que nous allons abandonner les balises rouge et blanc et suivre les balises rectangle jaune. A ce carrefour nous allons tout droit vers un immense champ de blé, nous prenons à gauche pour entrer dans le sous-bois. La région est riche en papillons, Paons du jour, Vulcains, Tabac d’Espagne, Piérides et bien d’autres se partagent le territoire. Nous apercevons le chemin de fer sur notre gauche et le Viroin en face de nous en contrebas, nous descendons cette petite pente où nous devons jouer un peu au chamois pour ensuite tourner à droite vers un petit tienne assez raide mais court, toujours en suivant les balises jaune. Le sentier disparaît, un arbre est tombé en travers, nous passons en dessous et nous arrivons en haut de la côte sur un autre sentier en T, nous allons à gauche. Nous nous dirigeons vers « la roche aux faucons ».
Un panneau nous indique que nous y sommes, altitude 250 mètres et que nous devons rester sur ce chemin qui tourne à droite, mais je me dirige à gauche dans les rochers pour jouir du point de vue annoncé, il faut faire un peu d’escalade pour y arriver mais le panorama valait cet effort.
Revenons sur l’itinéraire et continuons dans le sous-bois vers le Fondry des chiens qui n’est plus très loin, nous restons sur ce sentier en ignorant deux sentiers à droite et à gauche. Nous venons de sortir du bois et nous longeons à présent des prairies sur notre droite, le soleil nous inonde de ses rayons, il fait très chaud. Nous sommes maintenant sur une petite route de campagne en macadam, nous arrivons à un T et nous bifurquons à gauche. Nous arrivons enfin au Fondry, nous sommes à une altitude de 220 mètres. Tous les renseignements sur le Fondry sont avec les photos. Nous continuons tout droit vers le bois, le chemin descend vers Nismes, un T à droite et nous voilà dans une rue de cette petite ville bien agréable, nous continuons un petit moment puis nous tournons à gauche vers l’Eau Noire que nous traversons, après le pont, nous ne suivons plus aucune balise, nous allons à droite vers l’église, fin de la balade.

 

 

 

 


Cliquez pour
agrandir