Le Noyer commun
Juglans regia

Le noyer commun, ou noyer royal (Juglans regia), est un arbre assez commun, originaire d'Eurasie, cultivé pour son bois recherché en ébénisterie et ses fruits, les noix, riches en huile.

Les noyers sont des arbres à croissance rapide pouvant atteindre 20 à 25 m. Leur écorce est gris-clair.

Les feuilles, assez grandes, sont composées pennées. Les fleurs mâles sont regroupées en chatons pendants alors que les fleurs femelles sont généralement disposées par paires à l'extrémité des rameaux. Les fruits sont des drupes contenant une coquille (noyau) à l'intérieur de laquelle se trouve une amande réticulée. Les fruits sont murs à l'automne. C'est le risque de gelée printanière qui fixe la limite nord de leur aire d'extension.

Les noyers sont largement cultivés en Europe pour plusieurs utilisations : Ils produisent un bois dur, agréablement veiné et coloré très réputé en ameublement et placage. Les racines du noyer sont utilisées sous le nom de ronce de noyer.

Dans les noix, ce sont principalement les amandes, appelées cerneaux, qui sont consommées fraîches ou en tant que fruit sec. Elles sont aussi triturées pour obtenir une huile alimentaire, l'huile de noix. Les noix entrent également dans la confection du vin de noix, elles sont alors ramassées très jeunes (autour du 21 juin).

Le brou est la chair qui entoure le noyau, elle est utilisée en décoction pour obtenir une teinture en menuiserie (c'est lui-même qui teinte les doigts du ramasseur de noix).

Les feuilles et les jeunes pousses peuvent être macérées dans de l'alcool pour servir de base au vin de noix.

Le noyer commun tolère les sols légèrement acides à calcaires alors que le noyer noir nécessite des terrains frais et légèrement acides. Le noyer est un arbre facile d'entretien mais il a besoin d'un sol riche. Il faut surtout veiller à ce qu'il ait assez d'eau au mois de juin car s'il en manque, les noix seront petites. C'est aussi le moment où se prépare l'induction florale (les futures fleurs de l'année suivante). Une sécheresse à ce moment précis compromet donc aussi la récolte de l'année suivante. Les arbres cultivés sont des arbres greffés qui commencent à produire vers 5 à 6 ans. Ils sont en pleine production au bout de 25 ans et peuvent produire jusqu'à 70 ans. Le noyer noir est parfois utilisé comme porte-greffe pour les variétés de noyers communs car il résiste au pourridié en particulier dans les terrains humides.

Le noyer n'apprécie pas la taille. On se contentera donc de tailler les bois morts à la fin de l'automne si on veut éviter les écoulements de sève. Le noyer produit du juglon qui, par un phénomène d'allélopathie, empêche les autres plantes de pousser autour du noyer.