Cliquez pour
agrandir

 

 

 


Ortheuville - 8 Km.
06 septembre 2012

puis et finir avec

Pas facile de garer la voiture dans ce mini patelin mais nous y arrivons quand même en demandant à un « indigène » si nous pouvons laisser notre carrosse sur le côté de son habitation.

La balade commence juste après le pont qui enjambe la N4 à la première route à gauche comme vous le voyez sur la première photo, cette route monte vers quelques maisons. Un peu plus haut la route forme un trident et nous prenons la dent du milieu tout droit. Un premier sommet (il y en aura d’autres) avec vue imprenable sur les campagnes avoisinantes et sur notre droite un groupe de sapins survolé par plusieurs rapaces, des Buses et des Milans Royaux se partagent le territoire qui est bien assez grand pour tout ce beau monde. Les Milans royaux sont relativement nouveaux dans le paysage ardennais, ils sont nicheurs depuis peu, le changement climatique y est sans doute pour quelque chose. Un Epervier passe par là aussi et un Faucon Crécerelle en chasse se fait houspiller par une corneille, inutile de vous dire que nous sommes très heureux de pouvoir observer tout ce beau monde.

Nous continuons jusqu’au T intitulé « Chaussée Marie-Thérèse » altitude 385 mètres et nous allons à droite. A partir d’ici nous suivons les balises rectangle blanc sur fond bleu, cette petite route dégradée descend légèrement, les rapaces sont toujours sur notre droite.

Si les arbres fruitiers font grise mine, les aubépines par contre, croulent sous les baies, c’est la saison, nous traversons un petit hameau en allant tout droit vers une route plus importante que nous traverserons en nous dirigeant vers le « Pont de Berguème ». L’Ourthe est là devant nous, nous traversons le pont puis nous sur notre gauche en évitant la petite côte sur notre droite. L’Ourthe s’écarte de nous et nous commençons une ascension sous le couvert de quelques feuillus. Un peu plus haut un T, nous allons à gauche en admirant le panorama.

Nous allons amorcer une longue descente vers l’Ourthe successivement à découvert puis sous de beaux chênes, hêtres et charmes, le chemin se met à descendre plus fort et nous entendons la rivière, encore quelques centaines de mètres et nous passerons au dessus. Nous restons sur notre gauche jusqu’au T sur la route qui nous conduit à Wyomont là tout près, nous passons le pont et nous prenons tout de suite à gauche. Nous allons nous attarder un peu à cet endroit car une Hermine gambade le long d’un petit ru affluant de l’Ourthe à la recherche de nourriture. L’hermine est facilement reconnaissable au bout de sa queue foncé qu’elle garde même en hiver quand le reste de son pelage est tout blanc. C’est rare de pouvoir observer ce petit carnivore aussi facilement mais une belle Buse Variable toute blanche vient gâcher ce moment et oblige notre petite amie à se cacher dans les broussailles, la Buse aura beau tourner elle ne la trouvera pas, pas aujourd’hui en tout cas.

Un peu plus haut près des maisons nous tournons à droite et nous continuons notre route en tenant notre gauche sans tenir compte d’un chemin sur notre droite. En arrivant au sommet de la côte nous découvrons un paysage magnifique et imprenable sur 360°, le soleil brille et nous réchauffe, la matinée a été un peu frileuse et nous étions habillés léger, il fait trop frisquet pour la saison. Nous observons d’autres Milans Royaux en chasse et en poursuite avec des corneilles qui n’en mènent pas large. Nous poursuivons notre route sur ce chemin rocailleux au milieu des prairies et juste avant la route que nous voyons un peu plus loin, nous tournons à gauche dans un petit sentier herbeux qui nous conduit à un carrefour 30 mètres plus loin. A partir de ce carrefour nous devons suivre les balises du départ « rouge sur fond blanc » et aller tout droit. Les balises sont vieilles et délavées, le rouge est devenu du rose très pâle. Nous allons tout droit et nous trouvons une route en béton qui prolonge notre chemin en pierrailles puis le macadam, nous restons à droite et nous retrouvons notre voiture un peu plus bas.

 

 

 


Cliquez pour
agrandir