Cliquez pour
agrandir

 

 

 

 

 

 

 


Ossogne - 8,5 Km.
22 avril 2015

Cette balade n'est pas balisée

Ossogne est un hameau belge de la commune de Havelange, situé en Région wallonne dans la province de Namur. Ossogne est d'origine fort ancienne puisqu'il est déjà mentionné dans des chartes de l'abbaye de Stavelot en 862.
D'aspect typiquement condrusien et reposant au fond d'une vallée bordée d'un bois, le hameau est traversé par le ruisseau d'Ossogne.

Nous démarrons cette balade sur le pont qui enjambe le Ruisseau d'Ossogne, l'église est à droite mais nous allons directement à gauche sur une petite route en côte, nous nous dirigeons vers le bois de "Clavia Grimont ». Un peu plus haut nous sortons déjà du hameau et nous restons à gauche en longeant une prairie.  Nous arrivons au coin du bois et nous ignorons une petite route à gauche, notre route tourne à droite et nous voilà sous les arbres mais toujours sur le macadam. C'est la saison des fleurs vertes comme vous pourrez voir sur les photos. En haut de cette côte nous devons encore continuer tout droit jusqu'au T et c'est là que nous prendrons un petit chemin de terre directement à droite. Le sol est jonché de petites fleurs blanches appelée "Oxalis petite oseille". Nous entrons dans le sous-bois et nous ne changerons plus de direction avant un bon moment.
Un peu plus loin nous ignorons un chemin de terre sur notre droite et nous restons sur notre gauche, le chemin se met à descendre, nous profitons au maximum de ce petit bois qui nous abrite du vent du nord assez frisquet aujourd'hui, c'est difficile de faire des photos valables avec cette bise.
Nous sortons du bois et nous allons tout droit dans le petit bout de prairie qui nous sépare d'une autre partie boisée, en restant sur notre gauche nous continuons à descendre un chemin envahi par un tout petit ru qui va se jeter dans la Vyle un peu plus bas. Nous arrivons au ruisseau que nous devons passer à gué soit en y allant pieds nus ou alors avec des bottes, nous avons prévu le coup et nous avons toujours avec nous des petites chaussures en plastique qui nous protégeront d'éventuels morceaux de verre ou galets tranchants présents au fond du ruisseau. Je vais voir à gauche s'il n'est pas possible de passer sans se mouiller et puis à droite et c'est là que je trouve un morceau de poteau électrique en béton qui nous évitera de nous refroidir les pieds. Mais pour cela il faut passer 3 clôtures (un seul fil barbelé) que nous prenons soin de ne pas abîmer. Nous voilà de l'autre côté les pieds bien secs et bien au chaud.
Un peu plus haut nous arrivons à la route pas très fréquentée heureusement mais nous devons nous montrer prudents et essayer de marcher à gauche de la route, nous sommes en pleine campagne et nous découvrons encore cette belle fleur verte. Au prochain carrefour nous trouvons quelques maisons, c'est un hameau nommé "Tahier" et nous allons à droite vers la ferme du Château, la praire devant est parcourue par la Vyle mais est protégée des vaches et de la pollution qu'elles pourraient engendrer. Un panneau didactique présent à proximité vous expliquera ça mieux que moi. La ferme est sur notre gauche et la route continue droit devant nous mais fort heureusement nous devons nous diriger à gauche juste avant la chapelle, ne pas entrer dans la cour de la ferme évidemment mais nous passons quand même entre les étables et autres bâtiments annexes sur la droite. Cela étant vite fait nous voilà maintenant sur un chemin de terre empierré droit devant nous, nous sommes dans la deuxième côte de la balade mais rien de bien difficile.
Nous arrivons au sommet et aussi à un carrefour, nous allons à droite sur un large chemin en palier qui ressemble plus à un coupe feu en longue ligne droite. Les butineurs et butineuses vont de fleurs en fleurs, Osmies, Abeilles, Bourdons et autres  nous offrent un concert bourdonnant en la et en si majeur.
Nous retrouvons la grand route mais nous continuons tout droit, nous avons le bois à droite et une prairie à gauche, nous voilà en plein soleil mais il ne fait toujours pas très chaud. Un peu plus loin nous apercevons le hameau de Ossogne sur notre gauche en contrebas, nous devrons tourner à gauche à la sapinière que nous voyons devant nous et nous entamons la descente vers le village. Trois faisans, deux poules et un beau mâle (que je n'avais pas vus) attendent que je sois à deux mètres d'eux pour s'envoler bruyamment me faisant faire un bond de coté et en m'occasionnant une petite frayeur passagère. Nous descendons encore un moment sur ce chemin de terre pour retrouver un peu plus bas l'itinéraire que nous avons emprunté au début qui va nous ramener au pont en passant devant une vieille roue de moulin.
 

 

 


Cliquez pour
agrandir