Le Pin sylvestre
Pinus sylvestris

Le pin sylvestre (Pinus sylvestris) est un arbre de la famille des Pinaceae naturellement présent dans une grande partie de l'Europe tempérée et boréale et jusqu'en Sibérie orientale.

Avec le Bouleau, le Pin sylvestre fut le premier arbre à recoloniser la terre laissée nue par la fonte des glaciers à la fin de la dernière ère glaciaire. Il se reproduit même sur les sols sableux pauvres où il dépasse les autres arbres mais ne peut rivaliser avec les feuillus à croissance rapide sur les terrains riches.

Arbre élancé au long tronc nu, pouvant vivre plus de 500 ans. Il peut atteindre 40 m de haut. Il est reconnaissable notamment à la couleur orangée de l'écorce dans la partie haute du tronc des arbres adultes.

Les feuilles sont des aiguilles de taille moyenne, groupées par deux, assez épaisses et de couleur vert bleutée.

Fleurs mâles à la base des rameaux, fleurs femelles à l'extrémité de ceux-ci.

Les fruits sont des cônes pointus, beaucoup plus longs que larges, à petit pédoncule, d'abord d'un vert intense puis d'un brun tirant sur le rouge.

Largement utilisé en reboisement, il s'est également naturalisé dans des régions où il n'était pas indigène ou dont il avait historiquement disparu. C'est une des essences européennes de bois résineux les plus couramment employées pour la menuiserie et pour la fabrication de pâte à papier. On en tire aussi de l'essence térébenthine. Les feuilles effilochées peuvent donner de la « laine » (rembourrage) pour des coussins médicaux.

Bois également souvent utilisé pour la construction de maisons en bois.